Interpellations auprès de la Ministre de l'Industrie :


Rendez-vous Eco Midi Libre – Ministre déléguée à l'Industrie – 23 novembre 2020, 11 heures, en distanciel :

obiscaye@midilibre.com

Madame la Ministre déléguée à l'Industrie,

Nous vous interpellons, par ce rendez-vous économique distanciel organisé via la presse régionale, sur la relance de l'économie française :

Étant de simples citoyens, passionnés en lecture et vision d'un projet politique cohérent et populaire, ayant suivi une scolarité de base et des études professionnelles, pour ma part, en vente, et aujourd'hui une réinsertion dans l'environnement, je vous pose une question toute simple, Madame la Ministre, comment comptez-vous renouer avec l'économie positive ?

On ne va pas se cacher scientifiquement derrière nos petits doigts : notre économie, nos économies mondialisées, d'avant Covid-19 et d'aujourd'hui, sont récessives.

Or, j'ai appris à l'école puis ensuite à celle de la vie, qu'en économie positive, la base fondamentale c'est 1 + 1 = 2.

En effet, additionner les unités de production et de distribution, leurs ressources propres et externes en diminuant leur charges et autres contraintes administratives, fiscales et commerciales, favorise, naturellement, leur et la consommation, en général, et l'expansion économique, locale, territoriale ou nationale, voire européenne si leur moyens étaient égalisés en parité économique et sociale intra-muros (1 + 1), en particulier.

Surajouté d'un contexte sanitaire défavorable, 2ème question, comment voulez-vous que nos TPE et PME puissent s'en sortir, face à des mastodontes industriels mondiaux (1 x 1) ?

En cela, faire fermer les petits commerçants locaux, les bars et restaurants, pourtant si bien implantés dans nos divers territoires français (1 + 1), et « en même temps » favoriser la grande distribution (1 x 1), tuent, à la fois, nos repères sociaux (qui ne connaît pas son bistrot, son libraire, son coiffeur,…, favoris ?), le savoir-faire à la française, la production locale, les circuits-courts, la vie, tout simplement... !

Eh oui, Madame la Ministre, un plus un égalent bien deux, alors qu'une fois un n'égalent qu'un !

Les citoyens français, peut-être aujourd'hui encore plus qu'hier avec le virus pandémique mondial, ont besoin de vrais repères économiques et sociaux.

Ne croyez-vous pas, qu’en conséquence, Madame la Ministre, nous puissions, collectivement, les leur apporter, et les partager, si nous étions co-responsables citoyens impliqués (1 + 1) ?

C'est pourquoi, Isabelle OULD SAADI et moi-même, militant-e-s passionné-e-s du bien-vivre français et ami-e-s, allons prochainement fonder un mouvement politique humain à objectif citoyen et social, ce que la classe politique, militante ou élue, semble oublier trop souvent, malheureusement, en y pratiquant l'élitisme, l'exclusion sociale ou même la défausse en responsabilité humaine, de nos jours, calque d’une financiarisation illimitée…

Élu, majoritairement contre l’extrême-droite, sur un projet social français, notre Chef de l’État applique, sensiblement, son inverse politique.

La défiance, alors, en cela, s'installe dans notre société et favorise tous les excès, surtout libre-économiques, ne favorisant pas en cela le 1 + 1 de circuits humains, sociaux et culturels vertueux.

Ne pensez-vous pas, enfin, Madame la Ministre, qu'au lieu de favoriser la privatisation des entreprises, marchés et consortiums privés, une gestion publique de l'eau, des énergies renouvelables, des transports publics, de prix essentiels bloqués à la consommation, des télécommunications, de la recherche et de la sécurité, en période de crise, ne serait pas moins, certainement plus, opportune et appropriée à sa relance industrielle, évitant ainsi le dumping social ?

Nous espérons tout simplement, Madame la Ministre, que ce billet puisse vous être utile à l’analyse, à la gestion et au développement social du ministère français de l'Economie et de votre délégation nationale à l'Industrie.

Bonne réception.

Cordialement.

Le 22  novembre 2020

Isabelle OULD SAADI

06300 Nice

isabelle.ouldsaadi@gmail.com

Eric MURET

30100 Alès

https://www.vivreenfrance.eu

Réponse de la Ministre de l'Industrie :

Réponse de la Ministre déléguée à l'Industrie, suite à nos interpellations et à celles des lecteurs de Midi Libre (article Midi Libre du 24 novembre 2020 - page Economie) :
 

 
Sincèrement,

Eric MURET
30100 Alès